La télé-réalité, un vrai travail

Télé
La télé-réalité, un vrai travail
Par Julien
Publié le 04/06/2009 17:01
Tags : Télé-réalité TNT Procès
Commenter


Coup dur pour la télé-réalité. La Cour de Cassation a rendu, mercredi 3 juin, un arrêt assimilant la participation à une émission de télé-réalité à un travail. Elle condamne TF1 Production, producteurs de l’île de la tentation, à verser de lourdes indemnités aux plaignants (27 000 € par candidat).

A la sortie du tribunal, le président de TF1 Production, Edouard Boccon-Gibod, évoquait un « bouleversement pour la production audiovisuelle qui dépasse le cadre de l’île de la tentation et de la télé-réalité ».

Participer à une émission de télé-réalité est donc considéré comme du travail. Voilà qui porte un coup dur aux émissions du genre. En effet les producteurs devront aménager des plages de repos aux candidats, ainsi que des congés payés obligatoires dans le cadre d'un contrat de travail à durée indéterminée. Il sera désormais impossible de filmer les candidats 22/24h, comme c'est le cas aujourd'hui.

Jérémie Assous, avocat des candidats et épouvantail des producteurs, se frottait les mains à la sortie du tribunal : « Le Code du travail devra être respecté et les producteurs de télé réalité ne pourront plus disposer des individus comme ils l’ont fait depuis huit ans en les privant de liberté d’aller et venir, de correspondre et en les utilisant 24 heures sur 24. Les pratiques illicites, c’est fini ».

Edouard Boccon-Gibot et TF1 ont évoqué la possibilité de créer « un statut des participants aux émissions de télé-réalité et de jeux ». Un statut qui devra être étudié par le Parlement dans le cadre d’une proposition de loi.

L'histoire avait débuté en novembre 2005 lorsque des candidats de l'émission "L'Ile de la tentation" poursuivaient aux prud'hommes la production de l'émission pour la « reconnaissance de leur statut de salariés ». Le tribunal reconnaît que leur participation à l'émission est « assimilable à un travail ».

TF1 Production décide de faire appel. Mais le 12 février 2008, la cour d'appel de Paris confirme le jugement des Prud'hommes et condamne la production à verser des indemnités aux candidats (27 000 € par plaignant), ainsi qu'une amende pour « travail dissimulé ».

Une décision qui ouvre une brèche pour les anciens candidats de télé-réalité. Tous les candidats de télé réalité, depuis le loft en 2001, s'en prendront-ils aux producteurs ? Autre question : Comment compte s'y prendre la prod' de Secret Story pour que le spectateur ne rate rien des péripéties de ses participants?




Poster un commentaire

A voir sur le portail Livenet.fr Le Club
Vidéos
Le mag
Forum
Jeux
Comparaison de prix
Partenaires People
News tv
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Presse

Copyright © 2004-2009 Tigersun - Tous droits réservés 0.0234s